L'arbitrage

PréambuleBienvenue dans la partie "Arbitrage" de votre club.

Vous y trouverez les nouveautés, les modifications de la "Réglementation Fédérale", ainsi que des Rappels

et des précisions sur des points importants.

Bonne route !

image%2813%29.png

Préambule:  La présentation des articles sur l'Arbitrage est faite sous une forme "continue" ( les uns après les autres).

Afin de savoir si un nouvel article a été mis en ligne, je propose donc un "Sommaire" qui permettra de connaître les sujets abordés.

SOMMAIRE DES ARTICLES

1

La licence dématérialisée

 

2

Modification Route pour « Juniors »

 

3

Carte à la journée

 

4

Le dossard

 

 

Conseils si on est absent au départ d’une épreuve

 

 

Le Saviez-vous 1 : explications du numéro de la licence

 

5

Classes de pratiquants- distance maxi- développement maxi

 

6

Le départ

 

7

Droits et devoirs des coureurs en course

 

8

Les Ravitaillements

 

9

Le CLM

NEW !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REGLEMENTATION FEDERALE

Les nouveautés 2020


 

1 - La licence dématérialisée

Mode d'emploi.

Cette année la licence est dématérialisée !

Aucun carton de licence ne vous sera donné par votre club.

Vous êtes compétiteur, pilote d'un véhicule en course, chef d'équipe, encadrant, président de club... vous devez être capable de présenter votre licence lors d'une épreuve, notamment lors de la remise du dossard et de l'émargement.


 

Pour cela rien de plus simple !

Vous avez deux possibilités :

1- Téléchargez votre licence puis présentez-la sur votre smartphone à l'émargement.

2- Imprimez la depuis votre espace licencié et présentez la en version papier à l'émargement.

Vous pouvez même la plastifier et la découper afin qu'elle puisse vous suivre toute la saison.


 

Attention : présenter sa licence à l'émargement est OBLIGATOIRE !

C’est au coureur de prouver qu’il est licencié.

image.png

 

 

2 - Modifications "ROUTE"

JUNIORS

Ø Limitation du développement pour les Juniors = supprimée.

Cependant, la limitation est maintenue par l’UCI jusqu’en 2021. De ce fait, dans les épreuves Juniors disputées en France en 2020 sous l’égide de l’UCI, le développement restera limité à 7,93m.

Les limitations de développement concernant les minimes (7,01 m) et les cadets (7,62m) restent inchangées

 

image%281%29.png

 

3- Carte à la journée

( Voir journal « PdL Cyclisme n°1037 du 8 janvier 2020 »

Des modifications

Pour quoi ? Pour qui ?

- Epreuves de la licence Jeune (4 à 16 ans)

- Epreuves cyclosportives à partir de 18 ans

- Epreuves Pass’Cyclisme Route

- Manifestations d’initiation et de découverte sans limite d’âge et sans caractère compétitif *

- Epreuve Cyclo-cross (hors championnats)

- Motards dans les épreuves CLM et les cyclosportives seulement *

- Chauffeurs dans les épreuves du calendrier régional seulement *

Doit être accompagné d’un certificat médical de non contre-indication à la pratique du cyclisme en compétition daté de moins d’un an sauf pour les activités marquées d’un *.

Nouveautés Saison 2020

- Les anciens carnets à souche ne sont plus utilisables par les organisateurs à partir du 1er janvier 2020

- Le Formulaire est à télécharger sur le site internet de la FFC, à compléter, à imprimer et à remettre à l’organisateur le jour de l’épreuve

- A partir du 10 janvier : création et enregistrement de la carte à la journée possible à partir de l’espace licencié.

- 1er semestre : cohabitation de la version papier et celle enregistrée par l’espace licencié puis seule les cartes à la journée générées par internet seront valables.

 

 

4 - La saison cycliste va commencer, et lors des épreuves,

il sera important de bien mettre SON DOSSARD !

 

Pourquoi ?

 

LE DOSSARD,  c’est : -  le seul moyen d’identification du coureur

                              - le seul moyen de justifier qu’il est toujours en course.

     Pour ce faire:

Ø Il doit être toujours visible et lisible et du bon côté

Ø Le fixer avec 4 épingles minimum  (6 c’est mieux)

Ø Il est interdit de le rogner,  le  plier   où  le transformer.

 

Normalement:   2 dossards ( hauteur 18 cm X largeur 16 cm) + 1 plaque de cadre

Sauf courses du Calendrier Régional  et  « Contre la Montre » = 1 dossard

C’est à vous de fournir les « épingles de sûreté » pour fixer le dossard

 

Pénalités encourues:       Dossard modifié ou mal placé = 10€

Dossard non lisible à l’arrivée = 10€  et  déclassement

 

Dès que vous abandonnez, restituer votre dossard aux arbitres

 

N’oubliez pas de restituer à l’organisateur le dossard avant de partir

 

Quelques exemples de dossards que les arbitres sur le podium doivent déchiffrer !!!!

image%2810%29.png

Dossard mal épinglé

image%282%29.pngimage%287%29.png

Dossard trop haut

image%283%29.pngimage%288%29.png

Dossard du mauvais côté (se renseigner lors de la prise du dossard)

image%284%29.pngimage%289%29.png

Coureur qui se relève trop tôt

image%2811%29.pngimage%289%29.png

 

 

 

Dossard bien positionné 

image%286%29.pngimage%285%29.png

 

 

CONSEIL :

Absence au départ d’un coureur régulièrement engagé   non excusé

Si vous êtes inscrit pour une course et que pour un motif quelconque vous ne pouvez pas y participer, n’oubliez pas :

- De vous excusez auprès de l’organisateur

- Ou de vous faire excuser par un autre coureur de votre club .

Pourquoi ?

1 – c’est un gage de politesse envers les organisateurs

2 – vous éviterez d’avoir une pénalité de 10€ (ou de 20€ si épreuve officielle) pour "Absence au départ d’un coureur régulièrement engagé non excusé"

 

 

Le saviez-vous - 1 ? : image%2815%29.png

Sur votre licence vous avez 2 numéros :

*Le premier est le numéro UCI-ID qui est composé de 11 caractères.

Exemple : 100 023 875 96

Chaque licencié possède un code UCI ID unique

 

*Le deuxième est le numéro de votre licence FFC qui  est composé de onze caractères. Exemple : 52 44 120 0509

 

Mais savez-vous comment  le numéro de votre licence FFC est composé ?

Il est établi comme suit:

§ Du Code comité régional: 52 (Pays de la Loire – abréviation PDLL)

§ Du Département d’appartenance du club: 44 (Loire Atlantique)

§ De Identifiant du club au sein du comité: 120 (numéro du Guidon Machecoulais)

§ Du Numéro du licencié dans le club: 0509

 

5 – 1 : Les classes de pratiquants

 

Baby vélo (G+F) :                          2 à 4 ans dans l’année

Prélicences (G+F) :                      5 et 6 ans dans l’année

Poussins (G+F) :                            7 et 8 ans dans l’année

Pupilles (G+F) :                             9 et 10 ans dans l’année

Benjamins (G+F) :                     11 et 12 ans dans l’année

Minimes (G+F) :                         13 et 14 ans dans l’année

Cadets (G+F) :                                15 et 16 ans dans l’année

Juniors (G+F) :                               17 et 18 ans dans l’année

Catégorie Elite professionnel : 19 ans et plus dans l’année

1 ère catégorie :                           19 ans et plus dans l’année

2 ème catégorie :                          19 ans et plus dans l’année

3 ème catégorie :                           19 ans et plus dans l’année

Pass Cyclisme – Pass Open :       19 ans et plus dans l’année

Nature :                                           17 ans et plus dans l’année

Cyclosportive :                              17 ans et plus dans l’année

Masters :                                        30 ans et plus

Loisir :                                              4 ans et plus

Urbain :                                            4 ans et plus

 

5 – 2 : Un petit rappel sur les distances maxi et développements

Les catégories:

Minimes: 13 – 14 ans   Distance maxi autorisée: 40km

Cadets:    15 – 16 ans    Distance maxi autorisée: 80km

Juniors: 17 – 18 ans      Distance maxi autorisée: 130km

Espoirs: 19 – 20 – 21 – 22 ans Distance maxi : en fonction du niveau de l’épreuve         

 

      

 

Distance Maxi

 

Développements

Distance maxi CLM Individuel

Distance maxi CLM / équipes

Jours de course

Femme Minime

40 km

7,01 m

10 km

15 km

  Tous

les

jours

de la

semaine

Femme Cadette

60 km

7,62 m

15 km

30 km

 

 

 

 

 

Minime  Homme

40 km

7,01 m

10 km

15 km

Cadet  Homme

80 km

7,62 m

15 km

30 km

Femmes Cadettes avec Femmes Minimes

60 km

 

7,62 m

 

 

Minimes H avec Femmes Cadettes et Femmes Minimes

40 km

 

7,01 m

 

 

Cadets H avec Femmes Cadettes et Femmes de 17 ans et plus

 

80 km

7,62 m

 

 

Juniors Hommes et Femmes

130 km H

120 km F

Libre

Si course UCI = 7,93 m

20 km

50 km Hommes

30 km Femmes

Dans la même journée, des épreuves sur route Minimes. Cadets (Filles et Garçons) en deux tronçons peuvent être organisées(à condition que la distance totale ne dépasse pas le maximum autorisé dans la catégorie concernée).

 

6 - Le Départ de la course

 

  image%2816%29.png    image%2817%29.png                                   

Lors du retrait du dossard, la signature de la feuille de départ par les coureurs est obligatoire  (et non par une autre personne)

A -  Si vous n’êtes pas engagé par internet par votre club, vous avez la possibilité de vous engager au départ sous conditions :

1 – le nombre maximum de partants pour l’épreuve ne soit pas être atteint

2 – vous devrez régler en plus de votre engagement une majoration de 2€

 

B -  Les coureurs  doivent être présents et prêts au moins 15 minutes avant l’heure du départ du lieu de rassemblement

C -  La signature de la feuille de départ prendra fin 10 minutes avant l’heure du départ du lieu de rassemblement.

Si des contrôles de développements doivent être faits, vous devez vous y conformer.

D -  Avant le départ, écoutez bien les recommandations faites par le speaker ou les arbitres.

E -  Le départ sera donné arrêté

F -  Dans certains cas, (course en ligne) le départ réel peut être différé, et dans ce cas,  il ne pourra être distant de plus de 10 km du lieu de rassemblement. Il pourra alors être donné arrêté ou lancé.

                   image%2818%29.png

 

7  -  Droits et devoirs des coureurs EN COURSE

 

image%2819%29.png

 

Lors des épreuves, les coureurs doivent respecter certaines règles, dont vous trouverez ci-joint les  principaux points :

A -  Tous les coureurs peuvent se rendre de menus services tels que prêts ou échanges de nourriture, de boissons, de clés ou d’accessoires.

B - Le prêt ou l’échange de roues, de bicyclettes, l'attente d'un coureur lâché ou accidenté ne sera permis qu’entre coureurs d’une même équipe et uniquement si la participation de l’épreuve est définie par équipe.

· Pour bien comprendre ce dernier paragraphe, il faut distinguer :

1 - La course avec engagements individuels

      (la majorité des courses  où le coureur s’engage individuellement).

 

2 – La course où les coureurs sont engagés dans le cadre d’une équipe

       (courses par étapes ou certaines courses en ligne)

Attention : Dans certaines courses en ligne à engagements individuels, lorsque le nombre de coureurs d’une même équipe est supérieur à 5, on peut mettre la voiture du club en voiture de dépannage. Dans ce cas, le dépannage n’est autorisé que par la voiture de dépannage et les coureurs de la même équipe ne peuvent pas s’échanger une roue ou le vélo sous peine de mise hors course.

 

Toutefois lors des Championnats de France qui se déroulent à titre individuel l'échange de matériel,

l’attente d’un coureur accidenté est possible au sein d'une même équipe de coureurs portant le même maillot.

C - La poussette est toujours interdite, sous peine de mise hors course.

D - L'entente frauduleuse en course entre coureurs d'équipes différentes, est interdite. Cependant, ne sera pas considéré comme "entente en course" l'accord intervenant entre coureurs placés dans la même situation pour mener le train à tour de rôle ;

  • Si les arbitres constatent, au cours de l'épreuve, un délit d'entente illicite, ils prononcent la mise hors de course immédiate et la pénalité correspondante.
  • Tout coureur convaincu d'entente illicite après la fin de l’épreuve, même si celle-ci n'a pas eu d'effet, est sanctionné de la même manière.

E - Les coureurs sont autorisés à se débarrasser en marche de leur imperméable, survêtement, etc. en les remettant, derrière la voiture du Président du collège des arbitres, ou de l’arbitre présent, à la voiture de leur directeur sportif.

Cependant, si un coureur appartient à un groupe de concurrents échappés composé de 15 concurrents ou moins, le directeur sportif pourra monter à sa hauteur après autorisation de l’arbitre.

Un équipier pourra se charger de cette mission pour ses coéquipiers, dans les mêmes conditions.

 

F -  En cas d’arrivée en circuit, (ou épreuves sur un circuit)  l’entraide autorisée entre coureurs ne peut se faire que s’ils se trouvent au même point kilométrique de l’épreuve.

Dans les épreuves en circuit, le collège des arbitres pourra demander aux coureurs doublés de quitter l’épreuve si la régularité de l’épreuve est menacée.

 

G - Tout coureur ou groupe situé à plus de 10’ du groupe principal devra obligatoirement s’arrêter lors d’une épreuve en ligne, et pourra être invité à s’arrêter lors d’une épreuve en circuit  si l’organisateur le demande pour des raisons de sécurité.

 

H – Lorsque vous êtes en peloton et que des motos sécurité veulent vous doubler, essayez de faciliter leur passage car ce sont eux qui assurent votre sécurité en course !

image%2820%29.png

 

 

image%2822%29.png

 

8  -   Les Ravitaillements

1 - Règle générale :

Tout type de ravitaillement (depuis une voiture ou pied à terre hors des zones de ravitaillement signalées par l’organisateur) est rigoureusement interdit :

- dans les 30 premiers et 20 derniers kilomètres ;

- dans les derniers 500 mètres précédant un sprint comptant pour un classement annexe (classement par points, classement de la montagne ou autre), sprint bonification ou zone de ravitaillement ;

- dans les 50 mètres suivant un sprint comptant pour un classement annexe (classement par points, classement de la montagne ou autre), sprint bonification ou zone de ravitaillement ;

 - dans les descentes de cols et côtes répertoriés au classement de la montagne ;

 - dans toute autre zone spécifiée par l’organisateur ou le collège des commissaires.

2 - Ravitaillement pied à terre

Le ravitaillement des coureurs en dehors des zones signalées par l’organisateur est autorisé, pied à terre, par le personnel d’accompagnement des équipes à l’exclusion de toute autre personne.

Le personnel procédera au ravitaillement uniquement par bidon ; l’utilisation de musettes n’est autorisée que dans les zones de ravitaillement signalées par l’organisateur et dans les ascensions répertoriées au classement de la montagne.

Le personnel effectuant le ravitaillement portera obligatoirement les vêtements de l’équipe et se tiendra au maximum à 1m du bord de la chaussée. Le ravitaillement aura lieu d’un seul côté de la chaussée, obligatoirement du côté droite de la route.

image%2823%29.png

3 - Ravitaillement depuis les véhicules des équipes

image%2824%29.png

 

 

Dans les épreuves ou étapes dont la distance ne dépasse pas 150 km, il est conseillé de procéder uniquement au ravitaillement à partir de la voiture de l’équipe.

La mise en place d’une zone de ravitaillement signalée par l’organisateur n’est pas obligatoire.

Les coureurs devront se laisser glisser à la hauteur de la voiture de leur directeur sportif.

Le ravitaillement ne pourra se faire que derrière la voiture du commissaire et en aucun cas dans le peloton ou en queue de celui-ci.

S’il s’est formé un groupe d’échappés de 15 coureurs ou moins, le ravitaillement est autorisé en queue de ce groupe.

4 – Dispositions particulières

Le collège des arbitres peut réduire la distance de 30 kilomètres visée ci-dessus suivant la catégorie de l’épreuve, les conditions atmosphériques, le profil et la longueur de l’épreuve. Cette décision doit être communiquée avant le départ de l’épreuve.

Dans les épreuves de jeunes et du calendrier régional, les modalités du ravitaillement sont à décider sous la responsabilité du Président du Jury des arbitres, en coordination avec l’organisateur et les éducateurs présents. L’organisateur informera par les meilleurs moyens, les concurrents de ces dispositions.

 

 

 

9  -   Le Contre la montre

image%2826%29.png

Dans cette partie, nous aborderons :

* le matériel spécifique et les réglages

* la règlementation,

* le positionnement des véhicules suiveurs,

 

1 - La bicyclette de contre-la-montre

Critères / Catégories

Minime

Cadet

Junior

Espoir

Sénior

Age

13-14 ans

15-16 ans

17-18 ans

19-22ans

> = 19 ans

Matériel CLM

Vélo Traditionnel, casque traditionnel, roues rayons

Vélo Traditionnel, casque traditionnel, roues rayons

CLM

CLM

CLM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les oreillettes sont autorisées en CLM

 

 

Principales dimensions extraites de la réglementation fédérale:

* Recul de selle :

Au moins 5 cm par rapport à l’axe de pédalier

Possibilité d’une dérogation de 5 cm pour petits gabarits (jusqu’à l’axe du pédalier)

* Avancée des prolongateurs :

75 cm entre axe du pédalier et extrémités des prolongateurs, manettes à l’horizontale

Possibilité d’une dérogation de +5 cm pour grands gabarits (voire +10 cm pour les compétiteurs de plus de190 cm)

 

image%2827%29.png

Attention : 1 seule dérogation sera acceptée

(soit sur l’avancée de la selle, soit sur la longueur des prolongateurs)

 

Explications

Les prolongateurs

 

1 *  Avancée des prolongateurs :

Les prolongateurs ajoutés ne doivent pas dépasser les

75 cm (ou 80 cm avec dérogation) (1)

 

Pour le calcul de la longueur, la mesure est prise depuis la verticale passant par l’axe du pédalier jusqu’à l’extrémité de la manette de dérailleur positionnée à l’horizontale

 

image%2828%29.png

 (1) Il peut y avoir une dérogation de 5 cm pour les Grands gabarits: 80 cm maxi entre extrémité du prolongateur et verticale passant par axe du pédalier voire 85 cm (soit +10cm)  pour les coureurs de plus de 1m90,

 

2 * Inclinaison du prolongateur :

- La partie haute ne doit pas être à plus de 10 cm au-dessus de l’appui des coudes (manette remontée au maximum comprise)

 

- La partie basse ne doit pas être à plus de 10 cm en-dessous de l’appui des coudes (manette abaissée au maximum comprise)

image%2829%29.png

 

 

 

 

 

 

image%2830%29.png

 

La selle

1 * Mesure entre 24 cm et 30 cm

2 * Doit être à l’horizontale

3 * Pas d’adhésif dessus

4 * Pas de bidon sous la selle

 

Recul de selle :

Au moins 5 cm par rapport à l’axe du pédalier

Il peut y avoir une dérogation de 5 cm (pour les petits gabarits) (la selle peut arriver à l’axe du pédalier)

 

De toute façon, une seule dérogation est possible :

1* si le recul de selle est compris entre 0 et 5 cm, le prolongateur ne peut pas dépasser les 75  cm

2* si l’extrémité du prolongateur est comprise entre 75 et 80 cm (85 cm si plus de 1m90), le recul de selle doit être d’au moins  5 cm

 

image%2831%29.png

 

 

Réglementation concernant le CLM

 

image%2832%29.png

11- Le véhicule suiveur du coureur ou de l’équipe doit rester derrière, feux de croisement allumés, à une distance de 10 mètres minimum, avec interdiction de se porter à sa hauteur ou de le dépasser sous peine de sanction.

image%2833%29.png

2- Coureur (équipe) rejoint(e) : respect des distances minimales, interdiction à un coureur (équipe) rejoint de mener, ni de se mettre dans le sillage de celui (celle) qui le (la) précède sous peine de sanction : pénalité en temps et amende.

Le véhicule suiveur du coureur qui va être rejoint doit, dès que la distance qui sépare les deux coureurs est inférieure à 100 mètres, se placer derrière le véhicule suiveur de l’autre concurrent.

3- Le véhicule ne pourra s’intercaler entre deux coureurs ou entre une équipe et un coureur lâché de cette équipe que s’ils sont séparés d’au moins 50 m.

4- Le véhicule ne pourra s’intercaler entre deux équipes que si elles sont séparées d’au moins 60 m.

5- Le coureur qui rejoint doit garder un écart latéral de 2 mètres minimum avec celui doublé

6- Après un kilomètre, le coureur rejoint par un autre doit rouler à au moins 25 mètres de l’autre.

7- Il est interdit de préparer ou tenir prêt, hors gabarit du véhicule suiveur tout matériel destiné aux coureurs. Toutes les personnes devront se tenir à l’intérieur des véhicules.

 

    Précisions pour les CLM par équipes

En cas de chute, de crevaison ou d’incident mécanique dûment constaté, après le passage sous la flamme rouge dans une étape contre la montre par équipes, le ou les coureur(s) impacté(s) est (sont) crédité(s) du temps du ou des coéquipier(s) en compagnie du ou desquels il(s) se trouvai(en)t au moment de l’incident..

Si à la suite d’une chute dûment constatée après le passage sous la flamme rouge un coureur est dans l’impossibilité de franchir la ligne d’arrivée, il sera crédité du temps du ou des coéquipier(s) en compagnie du ou desquels il se trouvait au moment de l’accident.Le présent article n’est pas applicable en cas d’arrivée en sommet.

 

 

 

Dispositions  à appliquer lorsque qu’un coureur est rattrapé

 

image%2834%29.png

 

 

 

 

 


toute l'association

Document associé